Ituri : 3 officiers de l’armée jugés pour « gonflement des effectifs »

La Cour militaire opérationnelle de la province de l’Ituri a ouvert, depuis le 30 juillet 2021, les procès contre 3 officiers des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

L’instance judiciaire militaire poursuit ces officiers de l’armée pour « gonflement des effectifs » au sein de la 32ème région militaire et détournement de plus de 118.849.500 francs congolais, soit 59 424 dollars américains.

Dans le dossier ayant trait au gonflement des effectifs, la Cour militaire indique que plus de 693 militaires ont été frauduleusement ajoutés sur la liste des effectifs des éléments des FARDC au sein de la 32ème région militaire.

Les 118.849.500 francs congolais étaient destinés à la ration des militaires affectés dans la province pour la traque des groupes rebelles, précisent les sources judiciaires.

Le porte-parole militaire dans la province de l’Ituri note que les procès des officiers poursuivis pour détournement des fonds liés aux opérations de traque des groupes armés vont se poursuivre.

Le lieutenant Jules Ngongo précise qu’en attendant leurs procès, ces 8 officiers de l’armée et 1 de la police croupissent encore au sein de la prison centrale de Bunia.

Actu30 via Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer