Sit-in du bloc patriotique devant la CENI : les manifestants n’ont eu qu’une seule phrase

« Résistant jusqu’à la mort, nous résisterons jusqu’à la mort», scandaient les membres du bloc patriotique venus contester le bureau définitif de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) le lundi 22 novembre dernier. Devant le siège de la CENI à la commune de la Gombe, les hommes et femmes venus de partout n’ont eu qu’une seule phrase : « Kadima doit partir».

Selon les membres du groupe patriotique, “ Kadima est un pion de l’actuel président Félix Tshisekedi censé orchestrer la fraude électorale lors des prochains scrutinsLe choix porté sur l’actuel bureau de la CENI est l’émanation de la dictature de Félix Tshisekedi. Il y a une grande fraude électorale en gestation”.

« Non à la dictature de Tshilombo, non à la tricherie électorale en gestation, le bloc patriotique s’est levé pour barricade la route», a déclaré un manifestant.

Il s’y est de noter que les membres du bloc patriotique en sit-in devant la CENI ont demandé le départ du bureau Kadima. Pour eux, ce bureau a été investi sans consensus et les dirigeants sont politiques.

Gaël Hombo/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer