Roland Dalo à Bunia : « J’ai senti beaucoup de volonté du gouverneur que la paix soit dans tous les coins de l’Ituri »

Arrivée à Bunia, chef-lieu de l’Ituri, le lundi 13 mai 2024, l’apôtre Roland Dalo du centre missionnaire philadelphie affirme avoir senti la volonté qui anime le gouverneur militaire de l’Ituri, le lieutenant-général Luboya N’kashama Johnny, de ramener la paix sur toute l’étendue de la province.

A l’en croire, l’image que les gens ont de l’Ituri à Kinshasa est différente de celle qu’il a vue.

« De Kinshasa, on a l’impression que l’Ituri est un petit village, mais en arrivant, j’ai vu une image assez différente de celle qu’on m’a toujours présentée. J’ai senti aussi beaucoup de volonté, surtout en parlant avec mon général, le désir à la fois que la paix soit dans tous les coins de cette province. Et qu’au delà de la paix, qu’il y ait aspect développement. Ça c’est quelque chose qui est beaucoup ressortie de sa bouche », a dit l’apôtre Roland Dalo dans une interview accordée à la presse, au sortir d’un échange avec l’autorité provinciale.

A Bunia, l’apôtre dit être venu pour deux activités à savoir un séminaire à l’intention du public et une activité avec des serviteurs de Dieu.

Par ailleurs, il promet d’être l’ambassadeur de l’Ituri à Kinshasa pour faire bouger des choses.

Pour rappel, le 10 mai dernier, le gouverneur militaire de l’Ituri a affirmé avoir pacifié la province à 60%, ceci lors d’un point de presse tenu à l’occasion de 3 ans de l’état de siège. Pendant de ce temps, les forces vives ne voient pas les choses de la même façon. Selon ces dernières, la situation sécuritaire ne s’est pas améliorée durant ces 3 années.