RDC : La Cour de cassation saisit l’Assemblée nationale pour solliciter l’autorisation de poursuivre Kabund pour « propos injurieux contre le chef de l’État »

Le procureur général près la Cour de cassation, Victor Mumba, a saisi par écrit, ce vendredi 22 juillet, le bureau de l’Assemblée nationale pour solliciter l’autorisation d’ouvrir une instruction judiciaire à l’encontre du député national Jean-Marc Kabund-A-Kabund.

Il est reproché à l’elu de Mont-amba dans la ville province de Kinshasa, d’avoir ténu des « propos injurieux et de nature à porter atteinte à l’honneur des institutions publiques et à la dignité de chef de l’État ».

Dans cette lettre adressée à l’autorité responsable du bureau de la chambre basse, des faits suivants sont retenus contre le surnommé Maître nageur :

  • l’absence d’une vision claire et d’un leadership convaincant dans le chef du Prèsident Félix TSHISEKEDI, l’incompétence notoire et la mégestion instutionnalisée caractérisée par l’insouciance, l’irresponsabilité, la jouissance et la prédation au sommet de l’Etat;
  • les caisses de I’Etat saignent jour et nuit;
  • les promesses irrealisables sont considérées comme mode de gestion, le mensonge, la manipulation, le détournement des deniers publics et la corruption comme mode d’exécution des projets;
  • le parlement devient un lieu de traitement des sujets sans pertinence aucune et celles des théâtres de cloons politiques ;
  • l’appareil de l’Etat est devenu de plus en plus un club d’amis ou les apprentis sorciers de tout bord exercent leur premier Stage au sommet de l’Etat ;

D’autres propos sont de nature à alarmer la population. C’est, notamment quand il dit : bien encore, le fonctionnare, l’enseignant, le miitaire et le policier qui devaient benéficier tout simplement de l’amelioration réelle de leur salaire minimum garanti, restent toujours bernés
par les supplements propagandistes paradoxalement à leur panier de la ménagères.

  • le gouvernement a abandonné sa mission principale. Le peuple est desormais face aux dirigeants irresponsables.
  • les militaires et les policiers vivent dans des conditions exécrables. Depuis que Monsieur Felix TSHISEKEDI est au pouvoir, n’a jamais songé à doter l’uniforme aux elements des FARDC et la PNC
  • Felix TSHISEKEDI est un danger public au sommet de l’Etat ;etc.

En conclusion, la Cour de cassation fait cette demande : »Vu la gravité des faits et la séverite des peines
par ces dispositions légales,  » il est important que ce député susmentionné puisse donner sa version des faits.
Qu’il plaise au Bureau de l’Assemblée Nationale d’autoriser l’instruction à charge de l’Honorable KABUND A KABUND Jean Marc pour les infractions précitées et lui permettre ainsi de présenter ses moyens de défense».

Pour rappel, lors d’une sortie médiatique ce lundi 18 juillet dernier, le président de l’Alliance pour le Changement (ACH) Jean-Marc Kabund s’était longuement étalé sur plusieurs questions de l’ère en République Démocratique du Congo. L’ancien président de l’UDPS se serait pris au président Félix Tshisekedi et à son ancien parti estime les proches du pouvoir.

Gaël Hombo/acturdc.com