RDC-ESU : Muhindo Nzangi procède au lancement de la bibliothèque numérique à accès gratuit pour les étudiants

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi a procédé, ce jeudi 20 octobre, au lancement de la connectivité à l’ESU à travers une bibliothèque numérique qui offre aux étudiants et professeurs l’accès gratuit à des ressources pédagogiques des différents domaines (ouvrages et articles scientifiques).

La cérémonie du lancement de cette bibliothèque numérique a eu lieu à l’Institut Supérieur de Commerce (ISC/Kinshasa) devant différents chefs d’établissements de l’ESU et les étudiants. Le portail numérique pour accéder à cette bibliothèque numérique gratuite est « www.bnn.ac.cd » mais elle est conditionnée par l’achat d’une sim Airtel Academia.

« Il s’agit des ressources des millions des livres pour accéder aux livres, grâce à Airtel. Il suffit d’avoir un smartphone ou un ordinateur pour accéder à la bibliothèque en ligne. C’est le plus beau cadeau que le gouvernement donne à l’Enseignement Supérieur et Universitaire. Le LMD est la grande réforme que nous avons lancée et ça doit être accompagnée des éléments nécessaires tels que la bibliothèque numérique. Nous voulons encourager les étudiants à s’adapter à la culture de recherche et les enseignants à actualiser les cours », a déclaré Muhindo Nzangi.

Pour le patron de l’ESU, cette bibliothèque numérique est la réalisation de la promesse du chef de l’Etat qui tient mordicus à l’amélioration de la qualité de la formation académique en République démocratique du Congo. Avec cette bibliothèque «Il n’y a donc plus de motif pour vendre les syllabus», a-t-il souligné.

Notons qu’en perspective de renforcer la mise en œuvre de la réforme LMD, Muhindo Nzangi a promis que le gouvernement congolais va d’ici décembre 2022, mettre à la disposition de la communauté estudiantine 150 000 ordinateurs. Le paiement se fera par tranche pour un montant de 15$ par mois.

D’après le ministre, « chaque étudiant doit avoir un ordinateur et un androïde. Pas seulement pour accéder à la bibliothèque numérique mais parce que les emplois de demain exige la maîtrise de l’informatique. »