RDC : Des mesures envisagées par le gouvernement pour en finir avec les embouteillages à Kinshasa

La question des embouteillages interminables dans la ville de Kinshasa, en République démocratique du Congo, a été évoquée au cours du briefing presse du lundi dernier, animé conjointement par les ministres de la Communication et des Transports. 

Dans son speech, Me Marc Ekila, numéro un du secteur de Transports, a cité quelques mesures qui sont en études au niveau du gouvernement pour en finir avec les embouteillages dans la capitale congolaise.

Ce membre du gouvernement a noté, par exemple, l’idée d’instaurer sur certains axes routiers le sens unique le matin, pour permettre une circulation fluide vers le centre-ville et vice-versa au retour, soit le soir. 

« Nous avons pensé que la ville de Kinshasa, c’est une ville dortoir. Le matin, tout le monde se réveille, quitte la périphérie pour le centre et le soir , tout le monde fait le mouvement inverse. Alors, partant de cette réflexion là, il y a une Commission qui avait été mise en place, les conclusions ne sont pas encore arrivées. Mais c’est pour vous dire que nous sommes en train d’y travailler », a-t-il précisé. 

Avant de renchérir : « Avant d’en arriver , nous avons pensé qu’on peut , dans une phase expérimentale , je prends le risque de le dire, le travail n’est pas encore fini au niveau des experts , nous avons pensé pour, par exemple, l’Ouest, de 5 heures jusqu’aux alentours de 10 heures faire le sens unique ». 

Autre mesure envisagée, c’est l’implication du Parquet dans la régulation routière , pour la constatation des contraventions sur la voie publique.

« Nonobstant les intervenants du secteur de transports, nous avons pensé y mettre le Parquet. (…) Nous savons qu’il faut leur (roulages) laisser la régulation, la constatation des infractions doit être faite par les inspecteurs et les OPJ. (…) Donc, il faut y remettre un peu de l’ordre. C’est une réflexion qui est encore au niveau des experts, en attendant l’extension de la route, etc. », a dit le ministre Ekila. 

Les embouteillages dans la ville de Kinshasa sont devenus un casse-tête. Sur plusieurs axes, notamment Limete – boulevard Sendwe – avenue de la Libération (ex 24) ou encore Gare centrale – Avenue Congo-Japon (ex Poids lourds), des usagers peinent pour rallier leurs domiciles chaque soir en revenant du centre-ville. Lord d’un Conseil des ministres, le président Félix Tshisekedi était revenu sur ce dossier, demandant au gouvernement de prendre des mesures pour en finir. 

/7sur7.cd