RDC : Chérubin Okende sur un fauteuil éjectable

Le Ministre de transport Chérubin Okende serait sur un fauteuil éjectable. Ce membre du gouvernement est pointé du doigt par l’exécutif dans la gestion calamité de son secteur.

En effet, Chérubin Okende est menacé de destitution suite aux mauvaises performances que réalise son secteur dans la gestion des affaires sociales. La descente aux enfers de la société d’aviation Congo Airways est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Proche de Moïse Katumbi, Okende est accusé de manque d’implication dans la prise des décisions indiquent certaines indiscrétions.

Selon des informations qui alimentent la presse congolaise depuis mardi soir, Chérubin Okende ne fait plus l’unanimité au sein du gouvernement. Sa tête est réclamée par le sommet de l’État, et Christophe Mboso aurait activé la machine pour le déchoir.

Des réunions secrètes ont, d’après plusieurs sources, été tenues, et continueront à l’être, afin d’obtenir la majorité absolue des voix des députés nationaux pour faire partir Chérubin Okende. La communication exquise, limite propagandiste, et les nombreuses descentes sur le terrain, ne blanchissent pas l’instigateur de la motion ayant entraîné la chute du gouvernement Ilunkamba. Une épée de damoclès sur sa tête. Reste à savoir si Chérubin Okende s’en tirera zen.