RDC: Abdeslam Ouaddou critique les lacunes de VClub au milieu de terrain et encourage une amélioration de l’attaque

Pas d’entame telle qu’envisagée par VClub. Ceinturés et dominés, les Verts et Noirs ont laissé des plumes, le dimanche 3 mars 2024, au Stade des Martyrs face aux Samouraïs du FC Les Aigles du Congo qui les ont contraints à un score de parité frustrant (1-1) en marge de la première journée des play-offs de la Ligue 1 de la Ligue nationale de football (LINAFOOT).

Alors qu’ils s’apprêtaient à commencer fort cette phase décisive, les Dauphins ont calé face à des adversaires plus forts qu’eux, tant dans l’organisation offensive que défensive. Luc Eymael et ses hommes étaient difficiles à manœuvrer dans l’entrejeu. Wango Mbabu, Lema Sukama, Buabua Fiston ont coupé en deux le jeu vclubien avec un marquage et un contre-pressing haut, rendant leurs transitions et leurs courses en verticalité infaisables.

« Un match nul était équitable pour les deux équipes. Si on regarde la physionomie du match, sincèrement, on ne méritait pas mieux. On a péché sur notre ligne offensive, notamment sur les courses en verticalité pour pouvoir déstabiliser cette équipe qui était bien en place et qui défendait très bien. On avait perdu la bataille du milieu du terrain. L’équipe adverse est venue nous chercher très haut. Ils ont pratiqué le marquage individuel sur nos milieux, et on n’a pas pu s’extirper de ce marquage, car on a pour habitude de passer par nos milieux pour se projeter vers l’avant. Nous avons eu des difficultés à trouver la profondeur. Aussi, il y a eu beaucoup de déchets techniques. Ma satisfaction dans l’animation défensive, mon équipe était très solide. On va continuer à travailler sur l’animation offensive pour bien jouer les premiers rôles », a analysé son équipe Abdeslam Ouaddou en conférence de presse d’après-match.

Le Marocain doit vite réparer les brèches, car le plus dur reste à venir. Le dimanche 10 mars 2024, lui et ses protégés seront en mission dans le Haut-Katanga, à l’assaut de Lubumbashi Sport pour la deuxième journée.

/actualité.cd