Politique : Pour chasser Tshisekedi au pouvoir, Franck Diongo prévoit de rencontrer Joseph Kabila Kabange

Reçu par le journaliste Peter Tiani, directeur de perfect télévision, l’opposant Franck Diongo a affirmé vouloir rencontrer l’ancien président de la République Joseph Kabila mais aussi tous les acteurs politiques afin de constituer un bloc contre le glissement et la fraude électorale en 2023.

« Je vais aller voir chacun de mes frères et sœurs. Tous ceux qui sont contre la tentative de dictature de notre frère Félix Tshisekedi ». Tout de même, il entretiendrait désormais des bonnes relations avec l’opposant radical Martin Fayulu « On s’appelle déjà avec Martin et on cause ensemble », a -t-il affirmé.

S’agissant de Joseph Kabila, Franck Diongo affirme l’avoir déjà pardonné « Je lui avais pardonné pendant que j’étais en prison. La preuve, je n’ai jamais déposé une plainte contre le régime Kabila. L’heure est à l’action dans la responsabilité. L’heure est à l’unisson. Il faut d’abord défendre le pays ».

Il promet de le rencontrer partout quelque soit l’endroit où JKK se retrouve.

« Joseph Kabila, même si c’est à Kingakati, je vais le voir, si c’est à Kinshasa, je vais le voir », a-t-il rassuré. 

Pour Franck Diongo « Tout doit être fait pour chasser Félix Tshisekedi au pouvoir ». Il affirme toute fois que s’il y a pas élection en 2023 « on va chasser le président Tshisekedi. Il n’y aura pas de glissement. S’il n’y a pas élections en 2023, le peuple souverain va chasser le président. D’où, l’appel à la résistance », a-t-il ajouté sur le plateau de Peter Tiani.

Le président du parti politique MLP explique qu’entre Kabila et le fils d’Étienne Tshisekedi Wa Mulumba, Kabila est le moindre mal, car, aujourd’hui, note-t-il, c’est pire que sous Kabila.

Roger AMANI