Politique : Félix Tshisekedi s’attache les services d’un opposant Camerounais

Après avoir perdu plusieurs de ses bras droits et hommes forts pendant cette période de la pandémie du Covid-19, le président de la République veut couler un béton armé autour de son entourage pour bien assoir son pouvoir.

Le bâtonnier Jean-Joseph Mukendi, le chargé des missions Jacques Ilunga, Monseigneur Gérard Mulumba pour ne citer que ceux-là, des pertes énormes pour le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et pour le parti politique Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS). Ces hommes étaient des bibliothèques et grands gardiens de temple au sein du parti cher au feu opposant mythique Dr Étienne Tshisekedi Wa Mulumba.

Dans l’optique de bétonner sa ceinture ou son entourage et assoir son pouvoir, le président de la république Félix Antoine Tshisekedi a sollicité les services de l’avocat et opposant Camerounais Akéré Muna pour travailler à ses côtés. Akéré MUNA était candidat à la dernière élection présidentielle du 7 octobre 2018 au Cameroun.

Après son désistement en faveur de Maurice Kamto, un autre candidat de l’opposition, Akéré Muna s’est fait discret. L’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats au Cameroun a été au cours des six derniers mois beaucoup vu à Kinshasa.  Akéré Muna travaillait pour le compte du programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) comme consultant sur les questions de corruption et bonne gouvernance.

La République Démocratique du Congo a, pour l’instant, grandement besoin de l’expertise en matière de la lutte contre la corruption qui est le vrai frein au développement du pays.

Trésor Trecha / Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer