Nord-Kivu : deux bus transportant des retournés congolais, détournés vers Bunagana

Deux bus transportant des retournés congolais en provenance de l’Ouganda ont été détournés de leur destination initiale qui est le site des déplacés de Rwasa dans le territoire de Rutshuru. Les passagers ont été amenés dans la zone occupée par les rebelles du M23 à Bunagana.

Les faits se sont passés le weekend, confirment les autorités coutumières de Jomba et un élu de Rutshuru.

Ces personnes, évaluées à une centaine, étaient à bord de ces deux bus qui quittaient le camp des réfugiés de Nakivale en Ouganda à destination de Rutshuru. Selon un député provincial élu de ce territoire, ces compatriotes congolais devraient rejoindre d’autres centaines des retournés cantonnés depuis environ deux semaines sur le site de Rwasa, environ 4 km de la cité de Kiwanja, dans le territoire de Rutshuru.

Ces bus devraient passer par Kitagoma. Mais les véhicules ont changé de destination et se sont dirigés vers la cité de Bunagana, zone occupée par les rebelles du M23, où ces personnes ont été abandonnées, selon la même source.

Et d’après un chef coutumier de Jomba, « ces compatriotes ont été dupés par les autorités ougandaises ». Ces dernières leur ont confirmé que la cité de Bunagana est récupérée par l’armée et que les rebelles ont été chassés.

Ce chef coutumier craint que les jeunes soient enrôlés dans le rang de ces rebelles et que d’autres retournés soient victimes des exactions.

Il plaide pour une action urgente du gouvernement pour libérer Bunagana qui est sous occupation des rebelles du M23 depuis environ trois mois.

Des centaines des familles des déplacés ayant fui les affrontements entre l’armée et le M23 et qui restaient encore cantonnés dans le site de Kibaya, district de Kisoro en Ouganda, ont été chassées par les forces de sécurité ougandaises, il y a deux semaines. Ces familles ont été accusées d’avoir refusé de rejoindre le camp des réfugiés de Nyakavande./mediascongo.net