Secteur pétrolier : « le prix du carburant pourrait augmenter » (Nicolas Kazadi)

« Le prix du carburant pourrait augmenter », a déclaré Nicolas Kazadi, ministre des Finances, ce lundi 12 septembre 2022. « Mais, nous le faisons en concertation avec les pétroliers », a-t-il poursuivi, rappelant que lorsqu’un taximan achète 10 litres d’essence, il ne paie en réalité que pour 6 litres.

« Et c’est l’État qui paie les 4 litres supplémentaires ». Quand les pétroliers font la rétention des stocks, « c’est un moyen de mettre la pression sur le gouvernement. Nous avons pris la décision de reconstituer les réserves stratégiques avec comme objectif d’avoir au moins deux mois de stock », rassure-t-il.

Ce membre du gouvernement informe que « nous avons payé près de 340 millions de dollars en 2022 pour la subvention de 2021. Nous avons encore des montants importants à payer pour 2022. Nous payons 50 millions de dollars par mois aux pétroliers. Ces pétroliers défendent leurs intérêts. Nous, nous défendons l’intérêt général ».

Pour lui, le manque à gagner ne concerne pas que les pétroliers. Il concerne aussi le trésor. « L’État sacrifie plus d’un milliard de dollars et ne perçoit aucune taxe. Nous sommes les plus grands perdants. Mais, nous acceptons ce sacrifice pour l’intérêt général », a conclu Nicolas Kazadi./mediascongo.net