Maniema: Deux civils tués par des hommes armés à Salamabila.

Deux civils ont été tués et un blessée par balle et interné à l’hôpital général de référence de Salamabila dans le territoire de Kabambare dans la province du Maniema, ce dimanche 31 mai dernier.

Un acteur de la société civile locale explique que des hommes armés en uniforme non identifié ont débarqué dans le quartier Kimbanseke dans la commune rurale de Salamabila et on causé ces morts. D’après monsieur Amisi Saidi de la société civile locale, les victimes sont des creuseurs artisanaux de l’or.

Le Président de la société civile du Maniema, John Masimango déplore la résurgence de l’insécurité qui s’observe depuis le début du mois de Mai dans le territoire de Kabambare, et il invite les autorités compétentes à restaurer l’autorité de l’État.
 » Aujourd’hui, la commune rurale de Salamabila est dans une zone opérationnelle. Nous appelons à l’imposition de l’autorité de l’Etat. Les services de l’Etat sont bien présents, mais nous constatons qu’ils ne font pas leur travail. C’est pourquoi nous disons qu’il n’y a pas d’autorité de l’Etat. Nous demandons à l’autorité provinciale de s’impliquer pour que soit rétablie la paix dans le territoire de Kabambare « , a plaidé John Masimango.

Pendant plus de trois ans, le territoire de Kabambare dans la province du Maniema a été une proie à l’insécurité causée par une milice dénommée Malaika, et c’est après des violents combat en janvier dernier que les FARDC ont réussit à retourner à la normale la situation dans ce territoire, et ont réussi à déloger les rebelles de leur cachette.

Trésor Trecha/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer