LUBUMBASHI : la fille auteure du sextape a été exclue de l’Université de Lubumbashi

Dans une décision Rectorale signée mercredi 20 juillet 2022, l’Université de Lubumbashi a exclu définitivement l’étudiante Musau Ngandu Merveille, de Troisième Graduat Sciences de l’Information et de la Communication à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines. Il lui est reproché d’avoir posé des actes contraires à la morale publique et outrageant les bonnes mœurs. Cette décision s’accompagne d’une interdiction formelle de fréquenter le milieu universitaire.

La nommée Musau Ngandu a reconnu avoir porté atteinte, par son comportement, à la réputation de l’Université de Lubumbashi.

Cependant, la nouvelle a été tranchante et l’émotion était à son paroxysme à l’Université de Lubumbashi après la sortie sur les réseaux sociaux d’une vidéo sextape, le mardi 19 juillet 2022, d’une jeune étudiante identifiée comme de troisième graduat à la faculté des lettres, département de science de l’information et de la communication.

Dans la vidéo parvenue à notre rédaction ; Elle contient réellement une scène pornographique. Dans laquelle cette étudiante dont l’identité a été déjà dévoilée, est en plain ébat sexuel avec un homme qui n’est pas visible dans la vidéo. En regardant cette vidéo, on peut comprendre que cet homme qui pratiquait la relation sexuelle avec cette étudiante filmait l’acte avec le consentement de la fille.

En outre, ce n’est pas pour la première fois que ce genre d’histoires se produisent dans les Universités de la République Démocratique du Congo. Il y a quelques mois, on a vécu ce genre de scène avec certaines étudiantes de l’UPC. L’on se rappelera également des vidéos sexuelles dont étaient auteures les étudiantes de l’Institut Supérieur Pédagogique ( ISP ) de Kinshasa.

Roger AMANI