Loi sur la « congolité » : Noël Tshiani promet d’aller « jusqu’au bout »

Le candidat à la présidentielle de 2018, Noël Tshiani n’a pas encore dit son dernier mot quant à son projet de loi initié et déposé au bureau de l’Assemblée nationale le 8 juillet 2021 par le député Nsingi Pululu.

Une année après son dépôt à l’Assemblée nationale et la suite négative qui lui a été réservée, son initiateur croit en la possibilité de voir cette loi être adoptée.

« Je suis un visionnaire idéaliste. Lorsque je crois en une idée, je vais jusqu’au bout », a rassuré ses compatriotes dans un message publié sur son compte Twitter.

Noël Tshiani justifie sa proposition de loi par la nécessité de « sauvegarder la souveraineté nationale ».

« Du fond de mon cœur, je crois profondément que la loi Noël Tshiani est nécessaire pour protéger la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale de la RDC. Faites-moi confiance », écrit-il.

Néanmoins, dans l’opinion, l’économiste international est accusé par ses détracteurs que sa démarche viserait à éliminer du jeu politique certains candidats comme Moïse Katumbi.

La Loi Noël Tshiani réservera les fonctions de souveraineté, y compris la Présidence, aux congolais d’origine, nés de pères et de mères congolais et mariés aux épouses congolaises d’origine. « Elle protègera la RDC contre les infiltrations par des gens à loyauté partagée », insiste l’initiateur de ladite proposition de loi./mediascongo.net