RDC: L’UDPS au pouvoir perd sa sève idéologique et philosophique ( Tribune d’Aristote Ngarime )

À propos,le Président de la République gouverne t’il le pays sur base de l’idéologie politique de l’UDPS ?
Quel est son cadre référentiel idéologique ? Quelles sont ses convictions idéologiques ? D’où tire t’il son inspiration de gouvernance ? Quel est son livre de chevet ?

Lorsqu’un régime politique ou une formation politique tire sa longévité dans l’opposition politique, mieux dans la sociale démocratie en l’occurrence UDPS 32ans dans l’opposition, une fois au pouvoir, ce régime doit foncièrement se démarquer par sa gestion tant politique que sociale de la RES PUBLICA.

En outre, l’UDPS a eu l’occasion d’évaluer et de critiquer plusieurs autres régimes qui se sont succédés en RDC à savoir :

  1. Le régime de Mobutu
  2. Le régime de Laurent Désiré Kabila
  3. Le régime de Joseph KABILA.

Fort malheureusement, l’UDPS au pouvoir gère le pays sans une référence idéologique et philosophique.
Au regard du vécu quotidien , quelle est la vraie définition du concept LE PEUPLE D’ABORD ?

Les dossiers tels que la tension salariale, les inégalités sociales, le pouvoir d’achat, l’emploi, l’insécurité alimentaire , la réduction de la pauvreté, la création de la classe moyenne, la retraite, le logement décent, la réduction de train de vie, l’enrichissement rapide, la corruption ce sont des points qui se gèrent sur fond d’une base idéologique et philosophique. Hélas, l’UDPS gère sans une base idéologique.

Par ailleurs, suite à son bilan jugé improductif et mitigé par un grand nombre des congolais sur des questions ci-hauts énumérées, seuls les transhumants anciens Ultra kabiliste-PPRD-FCC qui font semblant de soutenir intensément le Président Félix TSHISEKEDI ce dernier temps pour des raisons faciles à saisir.

Cependant, les vrais compagnons de l’UDPS sont très froids et mécontents de leur bilan tant rêvé jadis dans l’opposition.

Pour cause, le pays se gère en dehors de l’idéologie initiale de l’UDPS.

LE RÉGIME DE L’UDPS AVAIT-IL VOCATION DE CORRIGER CELUI DE JOSEPH KABILA ?

Si les erreurs y avaient par le passé, en quoi ce régime de l’UDPS s’est démarqué sur fond idéologique ?

A. LES ÉLECTIONS DE 2006, 2011 ET 2018.

Durant son parcours dans l’opposition, l’UDPS s’y était fortement opposée à l’organisation de toutes les élections que nous avons eu par ricochet même le bureau de la CENI.

À ce jour l’UDPS au pouvoir, quel est le point de démarcation avec le régime ancien en rapport avec la composition du bureau de la CENI ? Elle n’avait pas d’idéologie, plus de clameur que clarté.

  1. DE LA MISE EN PLACE DES MANDATAIRES PUBLICS DE L’ÉTAT.

l’UDPS dans l’opposition avait formulée des avis et des considérations sur la procédure des nominations des mandataires publics de l’État se basant sur le concours et la technicité. Où en sommes-nous ? l’UDPS gère sans l’idéologie politique.

  1. LA RÉFORME DE L’ARMÉE CONGOLAISE.

UDPS ne chantait-elle pas que l’armée est inféodée et infiltrée ? UDPS au pouvoir qu’a t’elle fait de notre armée ?

  1. SUR LE PLAN DE LA DIPLOMATIE.

l’UDPS promettait de redorer l’image de la diplomatie congolaise, selon elle, son image était ternie. Où en sommes nous ? l’UDPS gouverne sans idéologie.

  1. L’EMPLOI.

Combien d’emploi a-t-il créé ? Le taux de chômage est galopant.

6.LE POUVOIR D’ACHAT.

Dans un régime de la sociale démocratie, on amenuise le pouvoir d’achat sans respect de SMIG. l’UDPS gère sans une idéologie politique

  1. LA RETRAITE.
  2. LA PAUVRETÉ.
  3. L’INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE.
  4. LA CRÉATION DE LA CLASSE MOYENNE.

Voilà les points qui auraient pu être géré sur base idéologique malheureusement l’UDPS gouverne sans idéologie politique.

Kinshasa le 1octobre 2022.

Aristote Alexandre NGARIME. ( Chercheur en sciences politiques et relations internationales).