pourquoi les rappeurs d’origine congolaise dominent le rap français

Niska, Gims, Damso, Ninho, Koba LaD…, près d’un quart des rappeurs figurant dans le top des albums vendus en 2021 ont un lien avec le Congo. Et ce n’est pas un hasard.Il y a une évidence souvent entendue : le rap français s’est fortement inspiré des Etats-Unis. C’est vrai, mais ce n’est pas tout. Moins connues que New York ou Los Angeles, deux autres villes sont pourtant, elles aussi, omniprésentes dans le rap depuis des années en France : Brazzaville et Kinshasa, capitales de la République du Congo et de la République démocratique du Congo (RDC). De très nombreux rappeurs français d’origine congolaise figurent parmi les plus gros vendeurs de disque, depuis Bisso Na Bisso, en 1999, jusqu’à Gims, Niska, ou Ninho, plus récemment. Un succès qui s’explique notamment par l’histoire de ces deux pays voisins, qui sont parvenus à développer une culture musicale unique en Afrique./lemonde.net