Les lois Minaku et Sakata : Bataille sans arbitre à Mbuji-Mayi.

La ville de Mbujimayi a connu un jeudi de panique totale. À la base de ce climat la protestation des propositions des lois sur la réforme du pouvoir judiciaire. Des milliers de personnes partaient dans tous les sens à la quête des résidences et biens des politiciens du Fcc.

Pendant toutes les heures matinales, des avenues ont été barricadées, des pneus brûlés sur la voie publique. Les activités commerciales ont été perturbées, les boutiques, pharmacies voire les agences même les maisons de télécommunication étaient cadencées.

Au chapitre du bilan, l’on note le domicile de la mère biologique de l’honorable Alphonse Ngoyi Kasanji saccagé non loin du rond point cohidro, la résidence de Jean Claude Kazadi, ancien intendant de l’ex-gouverneur détruite et les biens de la maison emportés, la résidence du député provincial, Alidor Numbi a été vandalisée par les manifestants et ont réussit à prendre avec eux plusieurs biens de valeur avant l’intervention des éléments de l’ordre. La tentative de piller la radio télé océan pacifique, chaîne privée de Ngoyi Kasanji ratée et les panneaux solaires de l’unique bâtiment administratif de la province emportés et des vitres cassés.

Guy Mumbiyi/Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer