Le message fort de Denise Nyakeru aux femmes victimes de violences

Denise Nyakeru Tshisekedi a élevé le ton ce lundi pour dénoncer les violences faites aux femmes. Pendant cette période de pandémie du Coronavirus Covid-19, le nombre de scènes de ménages a augmenté d’une manière exponentielle dénonce la première dame : « Les violences faites aux femmes ont considérablement augmenté en cette période de confinement. Au lieu d’être un lieu de sécurité, le domicile est devenu pour certaines femmes un lieu de violence », écrit-elle. :

Pour Denise Nyakeru, les femmes, souvent sur au front face à la pandémie du Coronavirus Covid-19, subissent des violences de tout genre et en paie double. « une double peine pour nos héroïnes qui font également face au COVID-19 ».

Malgré cette augmentation des cas de violences faites à la femme, Denise Nyakeru demeure persuadée que toutes les scènes de ménages ne sont pas rapportées : « Malheureusement, beaucoup de cas de violences restent dans l’anonymat. Rompons le silence pour mettre fin à ces atrocités que nous en soyons victimes ou témoin », poursuit-elle.

La première dame appelle à plus de solidarité et d’abnégation pour aider ces femmes victimes perpétuelles de violences : « Ces femmes sont peut-être les aides-soignantes, infirmières ou médecins qui prennent soin de nous. C’est le moment, plus que jamais, de puiser dans notre réserve de courage pour témoigner notre solidarité à l’égard des personnes infligées, de ces battantes, nos leaders ».

Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer