L’absence du vice-premier ministre et ministre de la justice profite au CACH »

La République Démocratique du Congo n’a pas toujours de vice-premier ministre et ministre de la justice au sein de son gouvernement central. Depuis la démission de Célestin Ntunda Yakasende, ce poste reste vacant jusqu’à ce jour.

Cependant au Front Commun pour le Congo on précise que c’est un processus qui passe par un consensus entre deux plates formes politiques au pouvoir (FCC et le CACH).  » Nous sommes heureux que la reprise des discussions soit annoncée, nous pensons que c’est dans ce cadre qu’on aura à ce référer conclusions menant aux deux autorités morales de ces deux plates formes politiques » a déclaré Ferdinand Kambere secrétaire permanent adjoint du PPRD.

Pour lui, Cette absence est entrain de profiter à leur partenaire. « On voit des ordonnances, on voit des prestations de serment. On a lutté longtemps pour qu’il y est la démocratie dans notre pays, qu’il y est l’équilibre dans la séparation nette des pouvoirs. On sent directement le déséquilibre dans le fonctionnement; comme s’il y’avait des gens qui n’attendait que cela pour régler des comptes à gauche et à droite » a conclut ce cadre du PPRD.

Guy Mumbiyi/Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer