« Je vais très bien, le plus dur est passé » (Félix Tshisekedi)

 »Je tenais à vous rassurer que tout va très bien. C’est un problème d’hernie discale. Ceux qui en ont eu peuvent comprendre ce que j’ai vécu, mais le plus dur est passé », a expliqué le président Félix Tshisekedi, aux diplomates congolais qu’il a reçus à l’ambassade de la RDC à Bruxelles ce mercredi 16 mars.

 »C’était très douloureux. Malheureusement c’était arrivé pendant la période où je recevais tous les Chefs d’État qui sont arrivés. C’était très compliqué. Je ne pouvais pas m’absenter, il fallait que je les reçoive. Cette douleur s’est sûrement accentuée à ce moment-là. On a tenté de faire des séances de kinésithérapie, mais je crois que cela a encore fait progresser la douleur », renchérit le président de la République.

Mais, il rassure que  »maintenant ça va. J’ai eu un très grand spécialiste, un véritable magicien qui m’a réparé. Maintenant je suis obligé de porter la minerve pendant un temps pour que les os, les vertèbres ne se cassent pas. Avec la médication, on va le requinquer ».

C’est depuis le 10 mars que le président de la République est allé à Bruxelles pour des raisons de santé et y a effectué son check-up habituel, expliquaient notamment, à Top congo fm, des sources familiales, après qu’une rumeur annonçant que Félix Tshisekedi avait été opéré à cœur ouvert a été répandue sur la toile.

Ce n’est que plus tard que la Présidence de la République a précisé via twitter que  »le Président de la République est en Belgique pour se faire soigner d’une hernie discale ».

Il a consulté le docteur Christian Raftopoulos, neurochirurgien réputé de l’hôpital Saint-Luc de Bruxelles, faisant partie de l’université catholique de Louvain.

Pendant ce temps, le parti présidentiel a annoncé le retour du Chef de l’État, Félix Tshisekedi à Kinshasa. Le secrétaire général de l’UDPS, sur sa page Facebook, appelle à une « mobilisation générale demain jeudi (dès) 8h (à l’aéroport de) N’Djili ». 

Une information pas encore confirmée par la présidence de la République./mediascongo.net