Haut-Katanga : la PNC de Lubumbashi met aux arrêts 24 présumés criminels

La Police Nationale Congolaise du Haut-Katanga a, dans la ville de Lubumbashi ce mardi 26 juillet dernier, mit aux arrêts 24 présumés criminels dont une femme. Ces malfrats ont été arrêtés grâce au travail du service de renseignement de la PNC et présentés au vice-gouverneur Jacques-Claude Kanfwa.

Ces présumés criminels constitués en 4 groupes sont auteurs de plusieurs actes criminels dans plusieurs quartiers de Lubumbashi dont Bongonga, Camp Vangu, Bel air Kaleja, Bel air 2 et Taba Congo dans la commune de Kampemba a indiqué le porte-parole de la Police Nationale Congolaise du Haut-Katanga. Le major Charles Bin Lwamba précise que parmi ces criminels, 9 sont des récidivistes.

Prenant la parole, le vice-gouverneur Jean-Claude Kanfwa a manifesté de la gratitude envers la personne du colonel Norbert Ilunga de la Police pour le travail abattu: « Que nos services puissent amplifier leurs démarches pour traquer tous ceux qui endeuillent la population lushoise. Je souhaite que ça cesse (…) Et eux et ceux qui les encouragent, ils doivent être condamnés. Félicitations au commissaire provincial ainsi que ses collaborateurs ».

Il sied de noter que les cambriolages sont devenus monnaie courante dans la ville de Lubumbashi. Si les jours semble rassurants, les nuits seraient donc longues et pénibles au regard des exécutions criminelles faites par des bandits armés.

Gaël Hombo/acturdc.com