Guerre à l’Est : Sama Lukonde annonce l’implication active du gouvernement

Le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a, ce dimanche 11 septembre 2022 à l’Académie militaire de kananga, encouragé les futurs dirigeants des troupes, à poursuivre et parachever leur formation en vue de parvenir à être de bons chefs des troupes et défendre valablement l’intégrité du territoire national.

« Comme vous le savez, depuis peu, nous faisons face à une agression ici de notre intégrité territoriale. Face à celle-ci, nous avons un regard désormais plus accru vers nos forces armées ainsi que nos forces de la police. Je ne pouvais pas manquer venir visiter cette académie militaire, la seule que nous avons en termes de formation d’officiers. Vous êtes le fleuron de ceux qui seront appelés à diriger nos troupes demain », a déclaré JM Sama Lukonde après un bref échange avec le général de brigade et commandant de l’académie militaire, Putshateo Ali.

Dans la foulée, il a salué la coopération bilatérale avec la Centrafrique tout en rassurant les académiciens de la ferme volonté de son gouvernement de les voir passer cette formation dans les meilleures conditions.

Et d’ajouter : « Je suis d’autant plus heureux de savoir que dans le cadre de la coopération bilatérale, nous avons aussi ici les officiers qui nous viennent de la la République soeur de Centrafrique. Qu’ils soient ici toujours les bienvenus, dans le cadre de bonnes relations bilatérales que nous avons avec la République Centrafricaine », a dit le Premier Ministre.

« Au-delà du message que j’apporte à vous académiciens, j’encourage non seulement à parachever votre parcours mais à continuer à servir de plus bel élan sous notre drapeau et au nom de notre cher beau pays. Ajouter un mot bien sûr à ceux qui viennent pour votre formation, parce qu’il est une chose d’avoir l’académie. Il en est une chose d’avoir les académiciens. Mais la formation est la plus importante. Nous, en tant que gouvernement, pour nous assurer que vous puissiez être dans cette formation dans les meilleures conditions possibles », a ajouté le chef du gouvernement.

Lors de cette visite, le premier ministre était accompagné du premier Vice-président de l’Assemblée nationale, ministre d’État, ministre des ITPR, ministre des Droits Humains, du gouverneur de province et quelques membres de son cabinet

Gaël Hombo/acturdc.com