Guerre à l’Est : l’ambassade américaine en RDC prend acte de la présence Rwandaise

Le Mouvement du 23 Mars (M23) appuyé par le Rwanda occupe actuellement la site frontalière de Bunagana en République Démocratique du Congo. Dans une déclaration ce mardi 14 juin dernier, l’ambassade des États-Unis en RDC a demandé la cessation des comportements provocateurs et des propos incendiaires, tout en indiquant être très préoccupé par les récents combats à l’Est du Congo.

En effet, l’ambassade américaine fait mention de la présence Rwandaise dans les affrontements entre groupes armés et les Forces Armées Congolaises.

« Nous sommes extrêmement préoccupés par les récents combats dans l’est de la RDC et par la présence signalée de forces rwandaises sur le territoire de la RDC. Les comportements provocateurs et les propos incendiaires doivent cesser», peut-on lire sur le compte Twitter de l’ambassade américaine en RDC.

Et d’ajouter : « De telles actions augmentent le risque de violence et de destruction dans l’est du Congo et nuisent à tous les habitants de la région.»

Pour rappel, la cité de Bunagana est toujours sous le contrôle des rebelles du Mouvement du 23 Mars (M23). Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo restent confiantes en ce qui est de la récupération de cette partie du pays des mains de ces terroristes.

Gaël Hombo/acturdc.com