Prise de Bunagana par M23 : « Nous n’avons rien vu, ni entendu que les Ougandais auraient trahi leurs alliées FARDC » (MONUSCO)

La MONUSCO a qualifié, mardi 14 juin, de « non-sens » les allégations selon lesquelles l’armée ougandaise aurait trahi les FARDC, en facilitant aux rebelles M23 la prise de Bunagana (Nord-Kivu).

Le lieutenant-colonel Harvey, officier de liaison de la MONUSCO auprès des FARDC, l’a déclaré au cours de l’émission Dialogue entre congolais de Radio Okapi.

« Nous n’avons rien vu, ni entendu que (les Ougandais auraient) trahi leurs alliés FARDC », a assuré le lieutenant-colonel Harvey.

Il se demande par ailleurs « comment l’Ouganda, qui participe de façon active à combattre – en collaboration avec les FARDC et la MONUSCO, notamment le groupe ADF près de la région de Beni et dans le Sud de l’Ituri- aurait pu, tout d’un coup, se mettre à trahir le Congo ? » 

Le lieutenant-colonel Harvey a par ailleurs réitéré l’appel au calme lancé à toutes les parties par la cheffe de la MONUSCO, Bintou Keita.

Celle-ci, poursuit-il, salue la médiation menée par le président angolais Joao Lourenço.

Acturdc. com