Félix Tshisekedi a-t-il tourné le dos à la diplomatie ?

Le président de la République change de ton. Le très souriant Félix Tshisekedi est apparu jeudi soir à la télévision nationale sous un air grave et déterminé.

Il s’est adressé à la nation en ses qualités de Père de la nation, garant de la souveraineté nationale et commandant des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Le président a parlé à son peuple, lui expliquant les différentes péripéties des efforts diplomatiques engagés jusqu’ici envers les États voisins, en l’occurrence l’Ouganda et le Rwanda.

Deux États à qui Tshisekedi a presque tout offert en termes de coopération de développement et de relations de bon voisinage. “À vous nos vaillants soldats, vous qui avez pris l’engagement de servir sous le drapeau, je vous invite ici au sens élevé du patriotisme en ce temps particulièrement exceptionnel de notre histoire, de défendre notre pays, de protéger l’intégrité de son territoire et d’assurer la sécurité des Congolaises et des Congolais contre toute agression ou attaque, d’où qu’elles viennent”, a mobilisé Félix Tshisekedi.

Tshisekedi lance un appel patriotique à tous les congolais

À vous mes très chers compatriotes, la guerre qui nous est imposée par des voisins exige de chacun de nous des sacrifices. C’est le moment de taire nos divergences politiques pour défendre, tous rassemblés, notre mère patrie.

Notre histoire et notre marche communes ont sans cesse démontré que loin de s’effondrer, notre nation et son peuple ont toujours relevé ces genres de défis et nous sommes toujours sortis victorieux. Et restons toujours solidaires derrière nos forces de défense et de sécurité.

La situation actuelle, loin de nous affecter n’est qu’une épreuve de plus que nous allons surmonter pour raffermir davantage notre unité. Au-delà de tout clivage politique, idéologique, religieux et tribal, la défense de la mère patrie est le seul objectif qui pourra nous unir en ce moment, fin de citation./mediascongo.net