Dossier Philippe Kinzumbi: Qui dit la vérité entre le joueur et le TP Mazembe?

C’est parti clairement pour nouveau feuilleton entre le TP Mazembe et Philippe Kinzumbi, concernant le contrat du joueur ou sa prolongation.

Les deux parties se sont exprimées pour ce faire, chacune clairement tirant la couverture de son côté comme dans ces genres de circonstances.

«Philippe Kinzumbi est sous contrat avec le TPM et il le sait. Personne ne peut prendre la parole en son nom et sans qualité. Les magouilles sont prescrites et le TPM saisit immédiatement les autorités en la matière pour cette incitation à une rupture contractuelle», a confié Frédéric Kitenge, le secrétaire général du club lushois. Ce dernier, dans une correspondance, a fait une dernière mise en garde pour qu’il revienne aux entraînements.

De son côté, dans une correspondance adressée à la Fédération Congolaise de Football Association (Fecofa), le joueur s’oppose à toute prolongation supplémentaire en raison de la contradiction de son contrat actuel qui expire soit en mars 2023 ou juin 2023 et que le club aurait introduit un contrat de 5 ans au système FIFA Connect.

Le FC Saint Eloi Lupopo, par l’entremise de son secrétaire général, dit suivre ce dossier de très près pour un éventuel transfert, ce qui expliquerait les réticences du joueur

«S’il faut prendre Kinzumbi, on le prendra. Nous avons pris Ikoyo, DCMP n’a pas brûlé la case. La saison dernière, on nous a pris Dark Kabangu en plein championnat alors qu’il était l’unique attaquant sur qui nous comptions, nous n’avons pas brûlé la case», avait déclaré Donat Mulongoy.

Depuis quelques saisons, le TP Mazembe connaît énormément des soucis pareils où le club était soit en tort (affaire Kaluyitutaka Dioko) ou a eu raison (affaire Ben Malango et Meschak Elia)./foot.cd