Lubumbashi : Ngoy Mulunda obtient sa liberté provisoire

La Cour de cassation a ordonné ce jeudi 15 septembre la mise en liberté provisoire du pasteur Daniel Ngoy Mulunda, arrêté depuis près de vingt mois à la prison de la Kasapa à Lubumbashi (Haut-Katanga). 

La Cour de cassation a accédé à la demande de liberté provisoire introduite par les avocats de Ngoy Mulunda. Pour l’instant, renseigne l’un de ces derniers, la procédure poursuit son cours normal, avant qu’il ne quitte cette maison carcérale.

Le pasteur Daniel Ngoy avait été condamné pour incitation à la haine tribale, propagation de faux bruits et atteinte à la sureté intérieure de l’Etat. 

D’après la justice, ces propos étaient tenus le 16 janvier 2021 devant les fidèles de la  »Nouvelle Eglise Méthodiste » de Lubumbashi, dont il est le fondateur./radiookapi.net