Assemblée nationale : examen de la loi des Finances rectificative de l’exercice 2021

Les députés nationaux ont examiné jeudi, la loi des Finances rectificative de l’exercice 2021,lors de leur plénière dirigée par le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, au Palais du peuple.

Une trentaine de députés nationaux est intervenue pendant cette plénière qui a eu pour ordre du jour, outre l’examen de la loi des Finances rectificative, l’examen du projet de loi de reddition des comptes de l’État pour l’exercice 2020 (deux mille vingt) et l’adoption des procès verbaux des dix plénières de l’Assemblée nationale.

Le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, a accordé un délai de 48 heures aux ministres du Budget et des Finances, pour répondre aux préoccupations des élus nationaux.

Le ministre d’Etat, ministre du Budget, Aimé Boji, faisant l’économie du projet de loi des Finances rectificative de l’exercice 2021, a souligné que ce projet de loi contient un budget, en recettes et en  dépenses, chiffré à 16 621,6 milliards FC équivalent à 8,3 milliards  USD.

Aimé Boji  a indiqué que ce budget dégage un taux d’accroissement de 13,7 % par rapport au budget initial, chiffré à 14 620,5 milliards FC.

Le ministre du Budget a soutenu que le projet de loi des Finances rectificative modifie, de manière significative, la loi des Finances initiale par l’intégration de la nouvelle donne du programme du gouvernement ainsi que l’évolution de la situation économique et budgétaire enregistrée en RDC ces derniers temps.

Le ministre des Finances a, quant à lui, présenté l’économie du projet de loi portant reddition des comptes de l’État de l’exercice 2020.

acpcongo.com

vous pourriez aussi aimer