Affaire Bakata Katanga : cité parmi les instigateurs, Khiller Mubambe dénonce une cabale teintée d’incivisme politique

Plusieurs personnalités ont été pointées de doigts après cette énième incursion des présumés Bakata Katanga aux petites heures du samedi 28 mars dans certains coins de l’ex province du Katanga, notamment Lubumbashi, Bunkeya, Kakanda, Pweto et Likasi fief électoral de Khiller Mubambe député national.

Ce dernier est accusé, dans un message venant de plusieurs sources et circulant sur les réseaux sociaux, d’avoir appelé la population de Likasi à soutenir les présumés Bakata Katanga ; Mener une mauvaise campagne contre le président Félix Tshisekedi disant que la maladie à Corona virus est un mensonge du chef de l’Etat ;

Contacté par notre rédaction après tous ces griefs portés contre lui, l’honorable Khiller Mubambe rejette en bloc toutes ses accusations.  »Quand Gédéon et les Bakata Katanga sont arrivés est-ce que Khiller était-il dans ses accords ?  Son parti politique faisait-il parti des gens qui ont fait rapatrier Gédéon ? Qui a déjà vu Khiller échanger avec les Bakata Katanga ? S’interroge l’élu de Likasi, pourquoi soutenir ce genre des mouvements qui menacent la quiétude de mon électorat et paralysent les activités de la population ? Je suis déjà au niveau national » ajoute-il.

Tout en qualifiant cela de distraction et mauvaise manœuvre de certains hommes politiques en perte de vitesse, Khiller Mubambe appelle les jeunes à ne pas se laisser intoxiqué. Pour rappel, depuis l’incursion samedi matin des Bataka Katanga, Gédéon Kyungu seigneur de guerre et chef de file de ce mouvement insurrectionnel est introuvable dans sa résidence surveillée de Lubumbashi.

Gah’el Kibaba/Acturdc.com