Urgent : Une innocente de 11 ans tuée par le convoi de la vice gouverneur du Nord-Kivu(Goma)

Le convoi de la vice gouverneur du Nord-Kivu, Marie Lumoo qui roulait à vive allure vient de tamponner un enfant d’environ 11 ans.

Le fait s’est déroulé ce samedi 17 octobre 2020 sur la route entrée présidentielle qui mène vers son cabinet du gouvernorat de province.

Notre source renseigne que le convoi de l’autorité provinciale se dirigeait vers son bureau à une vitesse de croisière, avant de rouler sur la pauvre écolière qui a rendu l’âme sur le champ.

Cette même source précise que le corps de la victime vient d’être amené à la morgue de l’hôpital provincial du Nord-Kivu, en attendant que sa famille soit informée et trouvée pour la suite de l’affaire.

Contacté, une source proche du gouverneur après plusieurs appels sans suite de la part de la vice gouverneur, cette dernière a confirmé le fait sans donner le moindre détails.

La nouvelle sur l’accident serait vraie. Les détails sont à vérifier” a répondu.

Cette même source du gouvernement provincial précise par ailleurs que cet accident serait l’œuvre de la vice Premier ministre et ministre du Plan, Élysée Munembwe qui était aussi dans la suite du convoi de la vice gouverneur du Nord-Kivu, Marie Lumoo

Des voix se lèvent à Goma pour dénoncer cette façon dont les autorités conduisent leurs véhicules surtout lorsqu’ils sont dans les cortèges, c’est le cas du convoi du gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita ,et pourtant ils sont en pleine ville de Goma.

Ces véhicules des autorités qui roulent à vive allure ne cessent d’être objet des débats dans la classe sociale de la ville de Goma. Les habitants et surtout usagers de la route exigent que le respect du code de la route soit appliqué par tous.

Dans l’une des conférences de presse du gouverneur les mois derniers, un journaliste de Goma avait posé la question au gouverneur celle de savoir pourquoi son convoi roule à vive allure dans une ville comme Goma avec plus de 2 millions d’habitants, le chef de l’exécutif du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita avait répondu que c’est dans le cadre d’ une situation sécuritaire que le cortège roule à vive allure sans beaucoup des commentaires.

Suite à cet incident, la population en colère a barricadé la route plaçant des pierres sur la chaussée avant que les éléments de la police n’interviennent pour disperser ces derniers.

Congosynthese.com/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer