URGENT : Ça chuchote déjà à Kinshasa, la moitié du Gouvernement sur une chaise éjectable !

Plusieurs sources dans l’entourage du Chef de l’Etat Felix-Antoine Tshisekedi annoncent le remaniement gouvernement Sama Lukonde pour bientôt.

Au Tchad où il séjourne pour participer en tant que Président de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) au festivités commémoratives de l’indépendance du pays de Mahamat Idriss Deby, des grandes décisions du Président congolais sont attendues dès son retour à Kinshasa.

A moins de deux ans des élections générales de 2023, considérant également le changement de la nouvelle donne politique, un réaménagement s’annonce imminente où les dernières propositions sont déjà sur la table du Président Félix-Antoine Tshisekedi.

Toujours dans son entourage, il ressort de l’insatisfaction du Chef, pour la contre performance de certains ministres dites des warriors.

Il ressort des dernières indiscrétions que Sama Lukonde devrait conserver son fauteuil, alors que des bruits courraient selon lesquels le Chef de l’Etat nommerait un Premier ministre. En particulier, après la libération de Vital Kamerhe, on pouvait penser que ce serait ce dernier. Mais très vraisemblablement, Jean-Michel Sama Lukonde devrait rester. Pour combien de temps ? Personne ne le sait.

Ce réaménagement technique selon nos sources généralement bien informées à la Présidence de la République, concerne les proches de Katumbi et certains qualifiés « incompétents » selon le président de la République.

Quant aux Katumbistes, on sait que certains anciens proches ont fait volte-face. En l’occurrence Christophe Lutundula qui s’était prononcé il y a longtemps sur la radio Top Congo qu’il battrait campagne pour Fatshi.
Plus récemment, il y a le ministre de l’ESU, Mohindo Nzangi qui a également tourné le dos au président de Ensemble pour la République. Mwando Nsimba lui fait figure des fidèles au Chairman Katumbi. Et donc ceux qui n’ont pas fait allégeance au nouveau pouvoir devraient quitter le Gouvernement.

Plusieurs ministres « Kabundistes » feront également leurs valises quand bien même que certains d’entre eux ont prêté allégeance au Président Félix-Antoine Tshisekedi.

On annonce aussi l’entrée dans ce cabinet ministériel de certaines grandes figures de la Fatshispère et aussi des transfuges de la kabilie.

Roger AMANI