Troupes kényanes annoncées dans l’est du pays : le député Lucain Kasongo soutient l’initiative mais souhaite que d’autres institutions soient associées avant leur entrée en jeu

Lucain Kasongo, député national (PPRD) a salué l’annonce par le Chef de l’Etat de l’arrivée des soldats kenyans en vue d’appuyer les FARDC dans la traque des groupes armés, notamment la rébellion des Forces démocratiques alliées (ADF) qui tuent les civils à Beni depuis plus de six ans. Les kenyans devraient entrer au Congo dans le cadre de la mission du maintien de la paix de l’ONU. 

« Ce qui se passe dans l’Est du pays dépasse tout entendement. Depuis l’époque du Président Joseph Kabila, on avait dit que la guerre asymétrique n’était pas facile à gagner, c’est une guerre qui demandait les moyens et le temps, il y a ceux qui pensaient que c’était de la mauvaise foi de Joseph Kabila et aujourd’hui on se rend compte que c’est une réalité qui demande la conjugaison des efforts de tous les congolais”, avait dit fin avril à ACTUALITE.CD Lucain Kasongo. 

Il faut associer toutes les institutions du pays à la décision de l’entrée prochaine des troupes kényanes au pays. 

« Les militaires kényans ne sont pas encore là, le souhait est que, avant que ces troupes n’arrivent en République démocratique du Congo, on associe tout le monde. C’est l’affaire de la République Démocratique du Congo, ça concerne toutes les institutions, et chaque institution doit mettre la main dans la patte pour la recherche des solutions, vous voyez ces derniers jours à l’Assemblée nationale, des débats autour de la situation de l’Est, vous voyez la pression des honorables députés nationaux du Grand Nord et de la Grande Province orientale qui avaient séché des plénières pour demander à la République de se concentrer pour la paix dans l’Est de la République. Moi je pense que toutes les institutions doivent se mettre autour d’une table et nous devons aussi respecter les lois de la République dans tout ce que nous faisons, on ne peut pas rechercher la paix pour la paix, on cherche la paix pour l’intérêt du peuple congolais et aussi en respectant les textes qui nous régissent », a recommandé l’élu de Kamina dans la province du Haut Lomami.

Au cours d’un point de presse conjoint avec le président kenyan Uhuru Kenyatta à Kinshasa, le Chef de l’État Félix Tshisekedi avait annoncé l’arrivée dans les prochains jours des troupes kenyanes qui viennent pour appuyer les FARDC afin d’attaquer de la manière la plus efficace le terrorisme et la violence dans l’Est de la RDC.

« Comme vous le savez, le Kenya a accepté volontairement de faire partie de la FIB, la brigade d’intervention rapide, celle qui est constituée par les Nations unies pour soutenir les FARDC dans l’Est de notre pays. Et dans les semaines qui viennent les troupes kenyanes vont donc arriver en RDC pour appuyer nos forces armées afin d’attaquer de manière la plus efficace qui soit ce problème de terrorisme et de violence dans l’Est de notre pays », avait déclaré Félix Tshisekedi.

Et d’ajouter : « Je profite de l’occasion pour tordre le cou à toutes ces critiques qui consistent à faire croire faussement que nous n’allons pas ou nous ne réagissons pas à la situation de l’Est. Je demande à tous de bien se tenir parce que notre riposte sera impitoyable jusqu’à l’éradication totale de cette violence à l’Est ».

Actualite.CD/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer