Sur instruction de Félix Tshisekedi, le Gouvernement va publier les salaires de tous les agents publics, du huissier jusqu’au chef de l’État

Le Gouvernement de la République publiera bientôt les salaires de tous les fonctionnaires et agents publics de l’État. C’est le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, qui l’a annoncé au cours d’une conférence de presse tenue le 22 novembre 2022.

À l’en croire, cette publication, qui est le fruit de la demande du président de la République Félix Tshisekedi, interviendra lorsque le projet de Budget de l’exercice 2023 qui est en cours d’examen au Parlement, sera voté.

« Le chef de l’Etat nous a demandé de revoir un certain nombre des postes liés au fonctionnement des institutions, liés aux honorariats, et il nous a même dit qu’à l’issue du budget, il souhaite que nous puissions publier le salaire du huissier jusqu’au chef de l’État. C’est l’instruction que nous avons reçue. Dès que le budget sera voté, nous allons publier le salaire du huissier jusqu’au chef de l’État, de manière à opter pour plus de clarté et de transparence », a fait savoir le ministre des Finances. 

Dans la foulée, l’argentier national a indiqué que l’exécutif national s’active pour rationaliser les primes parce que là aussi, il y a tendance à l’exagération. 

« Nous travaillons aussi sur les frais des missions et des voyages, des billets d’avion… », a-t-il souligné.

Rappelons par ailleurs que le salaire des agents publics de l’État, surtout celui des autorités, semble être un sujet tabou en République démocratique du Congo.

Le dernier cas qui a fait polémique est celui des députés nationaux. Selon Martin Fayulu, ces derniers perçoivent depuis le début de cette année, la somme de 21.000 USD mensuellement. Ce qui a été rejeté par l’assemblée nationale. 

Plusieurs Congolais étaient ainsi montés au créneau pour demander au bureau de l’Assemblée nationale de révéler le montant réel des émoluments des élus du peuple. Une demande non satisfaite jusqu’à ce jour./7sur7.cd