Sud-Kivu/Uvira: des jeunes s’en prennent à un militaire et commettent l’irréparable

Les relations entre agents de l’ordre et population congolaise ne cessent de tourner au vinaigre chaque jour qui passe, conduisant ainsi à des actions très extrémistes. Dans la ville d’Uvira en province du Sud-Kivu, le lundi 03 janvier 2022, Un élément des Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) a été lynché par la population en colère au quartier Kavimvira.

Dans une région où les relations entre hommes en uniforme et habitants ne tiennent qu’à un fil, l’incident est survenu vers 20h40 sur avenue Rubenga non loin du marché de Kilomoni dans la commune de Kavimvira a déclaré le Maire d’Uvira selon les propos relayés par 7SUR7.CD.

Il sied de noter, conformément aux propos de Dominique Kalonzo, chargé de communication du maire de la ville d’Uvira, propos relayés par la source précédemment citée, que ce militaire a été lynché après sa dispute avec un vendeur dans un kiosque. Il indique que lors de cette dispute, le militaire a tiré sur le vendeur et c’est ainsi que les jeunes en colère ont sauté sur cet élément FARDC, le frappant jusqu’à sa mort.

Le vendeur blessé a été conduit dans un hôpital de la place pour des soins appropriés. Le Maire de la ville d’Uvira a indiqué que tous les moyens nécessaires seront mis en place pour que ce vendeur reçoive les soins nécessaires.

Gaël Hombo/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer