Société : La SCPT entre dans une nouvelle dimension !

La Société Congolaise des Postes et Télécommunications est entré, cette semaine, dans un nouvel ère. Le mercredi 09 mars 2021, la SCPT a marqué un pas significatif dans son renouveau avec la signature d’un contrat-programmé et d’un cahier des charges.

Ces deux outils viennent doter à la Société Congolaise des Postes et Télécommunications un rôle majeur dans le développement de la République Démocratique du Congo qui a pris un train de retard dans le domaine. Pour le gouvernement, c’est le dénouement heureux d’un processus tant choyé.

« Nous avons toujours fondé notre action sur le développement effectif et l’avancement de la Poste. Pour que cette poste soit en mesure de répondre aux attentes, il faut lui doter des outils », a dit le Ministre des PTNTIC, Augustin Kibasa.

Ces deux nouveaux instruments sont des armes nécessaires à la politique de la SCPT. C’est l’arsenal juridique dont avait besoin la Société Congolaise des Postes et Télécommunications s’est félicité son Directeur Général lors de la cérémonie.

« Nous nous sommes engagés de rendre opérationnelle la poste dans notre pays mais aussi au-delà des frontières de la République Démocratique du Congo parce que nous sommes connectés au niveau mondial », a dit Didier Musete.

La SCPT compte renforcer sa présence à travers le pays. « Nous travaillons de manière à ce que nous apportons de la qualité dans les services que nous proposons à nos concitoyens. Nous avons également l’ambition de nous déployer sur l’ensemble du territoire national. », a fait savoir M. Didier Musete.

Grâce à ce contrat-programme et à la signature du cahier des charges, la poste revient sur le devant de la scène pour l’envoie des courriers jusqu’à deux kilogrammes à travers le monde. La SCPT en possède désormais le monopole.

Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer