Religion : une lettre ouverte adressée à Joël Francis Tatu

Je m’appelle patient Muamba,je suis pasteur et artiste musicien résident en Angola.

Je sais que , ce n’est pas mon problème, c’est la cuisine interne, et je ne sais pas, si c’est déjà en cours ou c’est un projet mais laissez-moi dire quelque chose à mon précieux Prophète Joel Francis Tatu que j’appelle affectueusement l’arche de Noé de mon temps .

Vous avez déjà des fils , des serviteurs qui font votre fierté aujourd’hui , mais qui sont encore à l’église centrale de La porte des cieux. Les kinois disent , je cite «oyebi kobota , oza na libumu ya bien .(Tu sais mettre au monde)».

Svp homme de Dieu , penser déjà à les libérer , ils sont nombreux ,mais ça c’est juste l’enchantion parmi les meilleurs de ton ministère. Leur libération rendra encore grand, votre nom et votre ministère, et vous évitera beaucoup des choses qu’on connaît déjà.

-Ils ont déjà ,la marque made in Joël Francis Tatu en eux;

  • Ils ont déjà votre semence;
  • Ils ont une grâce excellente ;
    -Ils t’aiment forts;
    -Ils sont des vrais fils;
    -Ils font la promotion de leur père;
    -Ils sont beaux;
    -Ils sont bien éduqués;
    -Ils sont intelligents; Etc .

Prière de les envoyer dans les autres communes, provinces , pour élargir encore le ministère et pourquoi pas ,la porte des cieux.

Ça va permettre qu’on puisse découvrir encore d’autres serviteurs qui ont la grâce dans votre ministère.

C’était juste ma contribution avec toute humilité mon prophète.

Texte extérieur

vous pourriez aussi aimer