RDC: Tshisekedi ordonne l’arrestation de Gédéon Kyungu

Félix Tshisekedi a ordonné ce lundi l’arrestation Gédéon Kyungu Mutanga Wa Bafunkwa Kanonga après les violences du du weekend dans plusieurs villes et cités des provinces de l’espace Katangais. Le Chef d’état major général des FARDC, le ministre de la Défense, le conseiller spécial, le vice- Premier ministre en charge de l’intérieur, l’administrateur général de l’ANR, le DG de la DGM et le chef de la maison militaire ont participé à cette réunion qui s’est tenue à la Cité de l’Union africaine.

Dans ces violences, plus de 30 personnes ont perdu la vie dont un policier à Lubumbashi. L’Association de défense et de promotion des droits de l’homme Justicia asbl avait dressé un bilan de 32 morts.

Sur ACTUALITE.CD, Thierry Mukelekele, porte-parole de Gédéon Kyungu Mutanga wa Bafuko Kanonga, avait demandé que des enquêtes soient amorcées par les services de sécurité.

« Il faut laisser les services de sécurité comprendre ce qui s’est passé. On ne peut pas comprendre qu’une incursion se passe dans la ville, des gens qui marchent en file et directement, on attribue tout à Gédéon Kyungu. Pourtant, Gédéon lui même n’est plus dans la ville. Gédéon Kyungu a été traumatisé, à quelle heure est-il parti ? Je ne sais pas parce qu’il y avait bouclage », avait-il dit.

Actualite.cd/Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer