RDC : les USA reconnaissent les ADF comme mouvement terroriste affilié au « Daech »

Les USA reconnaissent officiellement les ADF comme la branche de l’État islamique opérant en RDC.

Selon l’administration Biden, ce mouvement terroriste sera identifié sous le nom de « Daesh-RDC », conduit par Musa Seka Baluku.

« Daech-RDC, que l’on appelle également les Forces démocratiques alliées (ADF)
et Madina a Tauheed Wau Mujahedeen, entre autres noms, est responsable de nombreuses attaques dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri dans l’est de la RDC. Sous la direction de Seka Musa Baluku, Daech-RDC est connu dans cette région pour ses violences brutales à l’encontre de citoyens congolais et des forces militaires régionales, et ses attentats ont fait plus de 849 victimes civiles en 2020, selon un rapport des Nations unies sur l’ADF », fait savoir le département d’État américain.

De son côté, l’Ambassadeur américain en poste à Kinshasa, Mike Hammer a annoncé le soutien de l’administration Biden au Gouvernement congolais pour combattre les groupes armés notamment les ADF, reconnus enfin par les États-Unis comme membres de l’Organisation État islamique.

“L’administration Biden appuie les efforts du Président Tshisekedi et du Gouvernement congolais visant à faire face aux groupes armés et aux groupes terroristes, tels que les ADF, qui sont maintenant désignés sous le nom de Daech-RDC, et à mettre un terme aux violences brutales qui ont causé tant de souffrances aux populations vivant dans l’est de la RDC. Comme le Président Tshisekedi l’a déclaré, nous devons supprimer le financement de ces groupes et, avec cette désignation, les États-Unis montrent qu’ils sont prêts à faire leur part”, a-t-il déclaré.

Cas-info.ça/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer