Foot : Le TAS rejette la requête de C. Omari demandant la suspension de la décision de la FIFA sur son inéligibilité

Dans un communiqué de presse daté du 10 mars 2021, le tribunal arbitral des sports (TAS), a rejeté la requête de Constant Omari demandant la suspension de la décision de la Fédération International de Football Association (FIFA) sur son inéligibilité.

« La présidente suppléante de la Chambre arbitrale d’appel du TAS a rejeté une demande d’effet suspensif de M. Constant Omari (République Démocratique du Congo) relative à la décision rendue le 26 janvier 2021 par la Commission de Contrôle de la FIFA par laquelle il a été déclaré inéligible pour l’élection au Conseil de la FIFA« , lit-on dans le dit communiqué 

En effet, l’actuel président en intérim de la CAF, s’était vu interdit de postuler comme membre du conseil de la FIFA car, d’après cette instance mondiale du football, plusieurs enquêtes étaient ouvertes contre le Congolais. C’est donc la raison de son inéligibilité à postuler à un quelconque poste lors des prochaines élections à la FIFA.

Par conséquent, poursuit le même communiqué, la décision de la FIFA reste toujours en vigueur, en attendant la procédure du TAS qui est en cours. Aucune date d’audience n’a encore été fixée, conclut-il.

Quant au président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad qui a été suspendu pour 5 ans, le TAS a partiellement admis l’appel déposé par ce dernier contre la décision prise par la Chambre d’adjudication de la Commission d’Éthique de la FIFA le 19 novembre 2020 dernier. 

Sa suspension de 5 ans a été réduite à 2 ans, débutant le 8 mars 2021, moins la période de suspension déjà effectuée. Il paiera par ailleurs une amende de 50.000 Francs suisses au-lieu de 200’000.

En revanche, le TAS lance une procédure en appel séparé, déposé par Ahmad, contre la décision de non-éligibilité rendue par la Commission de Contrôle de la FIFA.

7sur7.cd/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer