RDC : Les députés pro Tshisekedi demandent la démission du Premier ministre

Le député national Muhindo Nzangi, porte-parole des pétitionnaires contre le bureau déchu de l’Assemblée nationale a réagi au sujet de la démission du Premier ministre, Sylvestre Ilunga, membre du Front commun pour le Congo (FCC).

Dans une interview accordée à nos confrères de Top Congo FM, le groupe de députés qui avaient déposé des pétitions contre le bureau Mabunda, exigent cette fois-ci la démission du Premier ministre Sylvestre Ilunga.

“Nous demandons la démission du Premier ministre”, a annoncé Muhindo Nzangi.

Et de prévenir :”s’il ne démissionne pas, nous allons nous mettre au travail pour signer une motion de censure contre son Gouvernement”.

Pour Muhindo Nzangi, la majorité qui s’est déclarée à l’Assemblée nationale doit amener Sylvestre Ilunga à prendre cette décision courageuse de déposer sa démission pour permettre au Chef de l’Etat de nommer un informateur.

Le 7 décembre, Félix Tshisekedi avait convoqué à la Cité de l’Union africaine le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, issu de la majorité parlementaire du Front commun pour le Congo (FCC), dirigé par Joseph Kabila.

Selon l’entourage de Félix Tshisekedi, le chef de l’État aurait demandé la démission du chef du Gouvernement.

Par sa décision de désigner un informateur pour identifier la majorité parlementaire, Félix Tshisekedi, inverse le séquençage prévu dans la Constitution du 18 Févier 2006 pour la constitution d’une majorité parlementaire.

Toutes les dispositions de la loi-mère montrent bien que c’est au début de la législature que si aucun parti politique ne réunit la majorité absolue de 251 députés pour former le Gouvernement, le Président de la République désigne alors un informateur pour identifier une coalition majoritaire.

24h.CD/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer