RDC: légère baisse de la production du diamant

La République démocratique du Congo (RDC) a enregistré au premier trimestre de l’année 2022, une légère baisse de production du diamant par rapport à son niveau de production à la même période en 2021,  indique un  condensé d’informations statistiques de la Banque Centrale du Congo (BCC).

La production des diamants est évaluée à hauteur de 2,890 millions de carats durant les 90 premiers jours de l’année en cours contre 2,984 millions de carats comptabilisés à la même période en 2021, soit une légère baisse de production de l’ordre de -94 000 carats.

Selon le même document,  la production industrielle au cours de cette période s’est établie à hauteur de  1,235 millions de carats contre 1,284 millions de carats.

Par contre, la production artisanale, qui a fait mieux que l’industrielle au cours de cette période, a atteint le volume de 1,655 million de carats contre 1,701 million de carats au cours de la même période en 2021.

Pour l’ensemble de l’exercice 2021,  la production totale de diamants de la République démocratique du Congo s’est chiffrée à hauteur de 13,222 millions de carats dont 7,051 millions de carats produits par la chaîne industrielle et 6,170 millions de carats par l’artisanat.

tsieleka

vous pourriez aussi aimer