RDC : le Ministère des Finances et la BADEA signent un projet d’accord pour la protection des investissements éclectiques.

Le Ministère des Finances a, ce samedi 19 juin 2021, par le biais de son mettre à jouer Nicolas Kazadi, signé un projet d’accord avec la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique pour la protection des investissements éclectiques. La BADEA promet de toucher même le secteur privé avec une enveloppe allant jusqu’à 1 milliards USD en 2021. L’annonce a été faite par le Ministère des Finances via son compte Twitter.

Le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi a conclu un accord de projet avec la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique, visant à promouvoir les investissements qui lui paraîtront les plus justes. La BADEA devra mettre la main sur la pâte en venant au secours aux projets qui lui plaise et soutenir ainsi le secteur privé qui est longtemps laissé dans les oubliettes.

Dans le souci d’atteindre la vision du chef de l’Etat, ce projet ouvrira les portes d’investissements beaucoup plus productifs et permettra de créer des emplois. Les petites et moyennes entreprises pourront bénéficier d’un soutien financier, technologique, matériel énorme pour la réussite des entreprises locales et pour le développement de la République Démocratique du Congo.

Pour parvenir à relancer l’économie Congolaise, le premier ministre Sama Lukonde Kyenge avait annoncé lors de son discours d’investiture au parlement qu’il fallait commencer d’abord par attirer les investisseurs, tout en comptant sur le soutien de la Banque Mondiale et d’autres institutions financières amies à la RDC.

Gaël Hombo

vous pourriez aussi aimer