RDC: « le déploiement du contingent burundais est une humiliation de plus pour notre nation » (Denis Mukwege)

le déploiement des soldats burundais qui s’inscrit, selon les autorités congolaises, dans le cadre de la Force régionale créée par les chefs d’État de la communauté des Etats d’Afrique de l’Est (EAC) est vu d’un mauvais oeil, notamment par le prix Nobel de la paix, Denis Mukwege.

le prix Nobel de la paix, le Docteur Denis Mukwege, a dans un message publié sur son compte twitter fustigé une fois de plus d’un « échec de la diplomatie congolaise », mais aussi d’une « humiliation de plus pour » la République démocratique du Congo (RDC), qui n’est toujours pas en mesure de défendre son intégrité territoriale et sa souveraineté sans faire appel aux autres Etats et à des organisations internationales.

De l’avis de Mukwege, qui milite sans relâche contre le viol comme arme de guerre, l’insécurité dans l’Est de la RDC ne sera pas résolue à travers l’approche menée par le président Félix Tshisekedi.

Pour le médecin directeur de l’hôpital de Panzi (Sud-Kivu), il est temps de « mettre fin à l’externalisation de la sécurité par des Etats déstabilisateurs » et « d’oeuvrer à la réforme de notre armée pour la rendre professionnelle et opérationnelle ».

Il y a quelques semaines, Mukwege a fait remarquer que « la diplomatie régionale du président de la RDC nous mène objectivement vers une prolongation et une aggravation de l’instabilité ».

L’armée burundaise est entrée officiellement sur le territoire congolais, le 15 août 2022, pour traquer les groupes armés locaux et étrangers.

Roger AMANI