RDC : l’armée annonce avoir tué plus de 150 ADF tués depuis l’instauration de l’état de siège

Le capitaine Anthony Mualushayi, porte-parole militaire des opérations Sokola 1 au Grand Nord-Kivu, a fait ce vendredi 08 octobre le bilan à mi-parcours de l’état de siège instauré depuis 5 mois dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri.

Selon ce dernier, plus de 150 rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF) ont été tués par les FARDC.

« Plus de 150 ADF ont déjà été neutalisés et 165 collaborateurs arrêtés. Parmi eux, des chefs coutumiers.Aujourd’hui, nous avons des localités qui n’étaient pas accessibles dans le temps mais qui les sont aujourd’hui. Halungupa est accessible. Le Ruwenzori, il y a du calme on en parle pas, sur la route Beni-Kasindi, les embuscades appartiennent au passé », s’est réjoui le capitaine Anthony Mualushayi.

Au cours de cette conférence de presse, l’armée a fait savoir qu’un «terroriste » ayant œuvré pendant « 5 ans » dans la ausein des ADF avec pour rôle de planifier des attaques contre les civils dans la région de Beni, a été à son tour arrêté.

Instauré par Félix Tshisekedi, l’état de siège tient ay la pacification des provinces concernées.

cas-info.cd

vous pourriez aussi aimer