RDC : l’ancien Ministre de l’EPST Willy Bakonga a fui en Suède

L’ancien Ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique ( EPST) de République démocratique du Congo (RDC), Willy Bakonga Willima, condamné à 3 ans de prison pour blanchiment d’argent, a fui en Suède, ont indiqué, mercredi 1er décembre, des sources concordantes.

La Ministre de la Justice avait fait savoir le week-end dernier que Willy Bakonga n’était pas éligible à la grâce présidentielle et donc devrait retourner en prison.

Comment a-t-il été libéré ?

Il s’agit d’une complicité inouïe. Et le nom de Christian Tshisekedi est cité dans cette sale besogne. En effet, c’est lui qui aurait permis la libération de Willy Bakonga « en échange d’une importante somme de 1000.000$ frais proposés à l’équipe de Christian Tshisekedi et de sa villa de Mont Fleury».

Pendant ce moment, Willy Bakonga monte tout un stratagème et demande à son complice de lui trouver deux visas pour la Suède pour lui et son fils. L’objectif ici était : « échapper à un nouveau procès cette fois-ci pour le dossier de la gratuité de l’enseignement de base après sa sortie de prison et éviter la cupidité des procureurs».

Le Procureur Général près le Parquet de Grande Instance Kinshasa -Gombe n’est impliqué ni de près ni de loin dans la libération de Willy Bakonga moins encore le procureur Général près la Cour de Cassation.

Pas plus tard que ce mercredi 1er décembre, le responsable de la prison de Makala fait l´objet d´une mesure disciplinaire de « suspension provisoire » pour avoir autorisé la libération de l’ancien Ministre de l’EPST.

iwebrdc.com

vous pourriez aussi aimer