RDC : Gentiny Ngobila Mbaka condamne les violences policières

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a, ce mercredi 15 septembre 2021, condamné les violences policières dont a été victime le journaliste Patient Ligodi, correspondant de Radio France Internationale (RFI), lors de la manifestation de l’opposition, ce mercredi, à Kinshasa.

Le N°1 de la ville de Kinshasa n’a pas tardé à remettre de l’ordre après la pagaille orchestrée par la manifestation de l’opposition. Gentiny Ngobila Mbaka a condamné cet acte d’incivisme dans les rangs de la police nationale congolaise (PNC). Le chef de l’exécutif provincial a indiqué que ce cas ne peut pas être banalisé dans l’optique qu’il est isolé et le policier responsable a déjà été retrouvé et mis aux arrêts.

«Je condamne fermement les violences à l’endroit du [email protected] Cette bavure isolée n’est néanmoins pas passé sous silence. Le policier auteur de cette bavure a été déjà retrouvé et mis aux arrêts», a-t-il tweeté.

Pour rappel, Patient Ligodi, correspondant de Radio France Internationale (RFI), à été sérieusement tabassé par les policiers alors qu’il couvrait la manifestation de l’opposition, ce mercredi 15 septembre, dans la ville de Kinshasa. En solidarité à leur confrère, les correspondants congolais de la presse internationale ont annoncé un potentiel embargo sur les activités étatiques si, ils arrivent à comprendre que le gouvernement congolais était derrière cet acte.

Gaël Hombo/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer