RDC : Félix-AntoineTshisekedi s’en prend à l’armée congolaise

Le Président de la République, Félix Tshisekedi a, aucours du séminaire sur l’éthique et la déontologie militaire au sein de l’armée, ouvert le jeudi 12 mai, fustigé les résultats des FARDC malgré l’énorme financement qu’elles ont réussies. Il révèle que les FARDC n’ont « jamais » reçu autant de financements depuis l’histoire du pays mais malgré cela, les résultats ne sont pas à la hauteur.

Une source à la présidence de la République a déclaré : « Le commandant suprême des FARDC a révélé que jamais dans l’histoire de la RDC, l’armée nationale a reçu autant des moyens financiers tout en reconnaissant que les résultats ne sont pas proportionnels aux moyens mobilisés ».

Dans la foulée, le Président Félix Tshisekedi a rassuré de sa volonté de mettre fin aux massacres qui déciment les vies humaines à l’Est de la République. Il a juré de poursuivre les réformes au sein l’armée.

Devant les officiers supérieurs de l’armée et de la police, Félix Tshisekedi dit avoir assez de la récurrence de tueries des civils dans la partie Est de la République démocratique du Congo et ce, malgré l’instauration de l’État de siège en vigueur depuis un peu plus d’un an. En marge du séminaire sur l’éthique et la déontologie militaire au sein des FARDC, le commandant suprême des forces armées dit ne pas être venu au pouvoir pour assister « impuissant » à ces massacres.

« Assez. Il ne se passe pas un jour sans que nous comptions des victimes innocentes. Je ne suis pas venu à la tête de ce pays pour assister impuissant au malheur de nos compatriotes », a déclaré Félix Tshisekedi.

La presse présidentielle précise que Félix Tshisekedi « a dénoncé et fustigé, publiquement, le comportement pervers de certains cadres de l’Armée qui s’adonnent à des pratiques contraires à l’éthique et à la déontologie militaire ».

Pour Tshisekedi, « il est temps de mettre fin à toutes les pratiques qui ont favorisé les assassinats et meurtres de nos concitoyens. »

Gaël Hombo/acturdc.com