RDC : Deux militaires rwandais appréhendés par les FARDC lors de l’attaque du M23 à Rutshuru

Selon le communiqué de l’armée qui fait cette révélation, il s’agit de l’adjudant Habyarimana Jean-Pierre, matricule AP 27779 et du soldat de rang Uwejeneza Muhindi John alias Jaze appartenant tous au 65e bataillon de la 402e brigade de l’armée rwandaise.

« (…) Ces deux sources crédibles précisent le nom de leur unité et l’identité de leurs commandants de bataillon (…) commandés respectivement par le lieutenant-colonel Rurindo Joseph et le général Nkubito Eugène sont basés à Jarama, au camp militaire Kibungo au Rwanda », écrit le général Ekenge Sylvain. 

La présence des éléments de l’armée rwandaise aux côtés des rebelles du « Mouvement du 23 Mars » (M-23) a toujours été niée par Kigali. Cette capture est de « nature à jeter le froid sur les relations diplomatiques entre Kinshasa et Kigali ». Des relations qui se sont, en quelque sorte, normalisées depuis l’avènement de Félix Tshisekedi à la tête de la République Démocratique du Congo (RDC).

actu7

vous pourriez aussi aimer