Pollution des rivières : Ève Bazaiba attendue de nouveau ce samedi à la commission Environnement de l’Assemblée Nationale

Le vice-premier ministre et ministre de l’environnement, Ève Bazaiba est attendue ce samedi 04 septembre à la commission permanente, environnement, tourisme, ressources naturelles et développement durable de l’Assemblée Nationale, pour répondre aux préoccupations des élus concernant la pollution des rivières Kasaï et Tshikapa.

Ève Bazaiba devra se présenter devant les députés nationaux pour apporter de l’éclairage sur la question de la pollution des eaux des rivières Kasaï et Tshikapa. Les élus doivent être mis au parfum de toute la situation afin de trancher sur le fait qui ruine la vie de plusieurs populations riveraines. L’annonce a été faite par le député national Dhedhe Mupasa, rapporteur de ladite commission.

« chers collègues membres de la commission ETRDD , vous êtes priés de rehausser de votre présence les séances de réponse de l’audition de la ministre VPM de l’environnement et celle de Mines», annonce Dhedhe Mupasa.

Pour les populations riveraines, la situation reste très inquiétante malgré la disparition de la couleur rougeâtre des eaux des rivières Kasaï et Tshikapa. Le rapport final du gouvernement central signal 4000 victimes de la pollution des eaux des rivières Kasaï et Tshikapa recensées dans 13 zones de santé sur le 18 que compte la province de Kasaï.

Gaël Hombo/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer